ARRIVEE D UN BERGER BELGE

Ca y est, vous avez pris votre décision, vous allez adopter ou vous venez d'adopter un berger belge !

Quelques conseils peuvent être très utiles, voire indispensables pour sa bonne intégration dans votre environnement quotidien !

En attendant la création d'une page plus complète à cet effet, vous pouvez consulter la rubrique du forum concernant l'éducation : elle est accessible à tous.

Si vous désirez participer aux échanges ou poser des questions, il faudra vous inscrire sur le forum !

http://sosbergersbelges.naturalforum.net/f36-fiches-pratiques-d-education-canine

PREVENTION CONTRE LES MORSURES POUR LES ENFANTS

Vous trouverez en suivant le lien ci-dessous, un petit livret élaboré par une Amicale Canine, concernant la prévention contre les morsures pour les enfants . Très instructif et à mettre entre toutes les mains !

 

http://www.archive-host.com/files/1901017/24c30baf211d5d1a63d0d133c63bb0da99d68f0a/prevention_morsures.pdf

VOUS ALLEZ ACCUEILLIR UN NOUVEAU CHIEN

  

 Tous ces conseils, mis bout à bout, peuvent donner l’impression qu’une adoption est un acte, insurmontable, impossible, semé d’embûches !

Bien sûr, ce n’est pas le cas ! Avec les membres de l’association qui ont eux-mêmes adopté, nous avons regroupé les cas de figure, les plus fréquents, les petites difficultés qu’ils ont rencontrées, de manière à vous proposer des solutions, pour éviter que vous connaissiez les mêmes problèmes.

 

1°) Vous venez de récupérer votre nouveau compagnon, il vous reste à rentrer chez vous.

 

N’oubliez pas que pour le chien, vous êtes encore un étranger… Il peut être inquiet, stressé, dérouté… Il vient de quitter son maître et un environnement familier..

Il va se retrouver dans une voiture qu’il ne connaît pas, avec des odeurs nouvelles, des visages nouveaux, il ne sait pas ce qu’il va lui arriver.

Evitez si possible d’emmener vos jeunes enfants avec vous lors de ce voyage : leur enthousiasme peut inquiéter l’animal.

 Soyez vigilant s’ils sont sur la banquette arrière et le chien dans le coffre !

Si vous en avez la possibilité, installez-le dans un varykennel le temps du voyage.

Si vous n’avez pas de varykennel, arrangez-vous pour l’attacher à l’intérieur du coffre de manière à ce qu’il ne vous échappe pas, lorsque vous ouvrirez celui-ci !

Une autre possibilité est de fermer le coffre, en laissant la poignée de la laisse dépasser à l’extérieur.

Ainsi quand vous ouvrirez le coffre, vous aurez déjà la poignée en main.

 

2°) Son introduction auprès des autres chiens de la famille.

 

    Si vous avez d’autres chiens, il est essentiel que le nouveau venu et ceux de la maison fassent connaissance en terrain neutre, c’est-à-dire, lors d’une balade commune, à l’extérieur de la maison et du jardin ! Cette promenade doit être assez longue pour que les chiens aient le temps de se jauger, de se renifler.

       

       Une fois de retour chez vous, retenez vos chiens et laissez le nouveau chien explorer tranquillement le jardin et la maison.

       Puis dans la mesure où vous ne remarquez aucune agressivité entre les loulous, lâchez-les dans le jardin (il est tout de même plus prudent qu’ils aient une muselière, le temps de faire vraiment connaissance).

 

      Il se peut que les premiers temps, le nouvel arrivant fasse ses besoins à l'intérieur : cela ne veut pas dire qu'il n'est pas propre ! Il est tout simplement perturbé et n'a pas encore pris ses repères. Cela s'arrange assez rapidement, le disputer ne servirait à rien, si ce n'est à le stresser encore plus .

 

 

3°) Son introduction auprès de chats.

 

    Même si votre nouveau chien est censé être « OK chats », un chat ne fait pas l’autre. « Son » chat de l’autre famille, par exemple, n’est pas le chat à  auquel il est habitué. Il en va de même pour votre chat qui ne va pas se précipiter sur lui en ronronnant.

Il est donc essentiel que votre chien ait une muselière lors des présentations et pendant quelques temps, lors des rencontres. Sans vouloir vous alarmer, il faut être conscient que certains chiens savent attendre sagement « le moment opportun » pour attaquer un chat : il ne va pas forcément bondir dessus à première vue.

 

4°) Vos enfants et le chien

 

  Un chien n’est pas une peluche, encore moins un berger belge ! Il va falloir être très ferme avec vos enfants à ce propos ! Ce chien ne les connaît pas, il va devoir s’habituer à leur présence ! Donc pour éviter tout accident, bien faire comprendre aux enfants ce qui suit :

- On n’approche pas le chien quand il est en train de manger, on ne touche pas à sa gamelle !

- On ne dérange pas le chien quand il dort ! Il pourrait avoir peur, sursauter et mordre par réflexe !

- On ne s’allonge pas sur le chien : ce n’est pas un tapis !

- Quand le chien montre les crocs, il ne sourit pas ! (vous seriez surpris de voir le nombre d’enfants qui le croient ! Quoique le berger belge sourit réellement, mais il y a une réelle différence de comportement avec un chien qui grogne et montre les dents)

- Laissez le chien venir vers les enfants pour se faire caresser, il a besoin de temps pour prendre ses marques.

- On ne prend pas le jouet du chien !

-  L'enfant doit respecter le lieu de couchage du chien qui doit être dans un endroit tranquille (surtout au début). On ne squatte pas son panier ou tapis.

- On ne va pas sous la table avec le chien!

- Eh bien évidemment, on ne tape pas le chien, même « pour jouer »…

Vous pouvez les diriger vers le site suivant, spécialement conçu pour les enfants !

 

http://www.scc.asso.fr/mediatheque/Loupy/Loupy.html

 

Bref, ces petits conseils auprès de vos enfants devraient vous éviter pas mal de quiproquos et de situations dangereuses entre eux et votre animal.

 

5°) Un mois pour découvrir son vrai caractère.

 

La plupart des chiens observent beaucoup et sont sur la retenue, les quelques premières semaines passées dans la maison. Le jour où vous aurait l’impression que son comportement change, cela voudra dire qu’il est en train de poser ses valises. C’est là qu’il faudra déterminer doucement mais fermement, les « on peut », « on ne peut pas »...

 

6°) Trouver sa place dans la hiérarchie.

 

Si vous avez d’autres chiens, il arrivera un moment où chacun devra trouver sa place dans cette hiérarchie, donc il peut y avoir quelques prises de gueules, plus impressionnantes qu’autre chose, entre les chiens.

 

7°) Ne pas trop le choyer sous peine de le voir repousser tous les autres animaux.

 

Grosse erreur souvent constatée chez les adoptants : le pauvre chien a tellement souffert jusqu’à présent, ou bien le pauvre chien vient d’être abandonné… Bref, on donne au pauvre chien des tonnes de câlins, on l’inonde d’amour, il a le droit au canapé, c’est le roi qui doit avoir une super vie désormais….  

Sauf que si vous avez un compagnon, une compagne, des enfants ou encore d’autres animaux, le chien adopté, comblé par l’affection que vous lui offrez, en si grande quantité, va tenter d’éloigner tout être vivant avec qui il devrait partager cet amour !

Donc il va grogner, ou pincer le compagnon, la compagne, les enfants, les autres chiens, pour les éloigner !

 

Maintenant que vous êtes conscient de cela, faites en sorte que votre chien reste à sa place de chien ! Vous pouvez lui montrer votre amour, sans pour autant en faire de trop !

 

Respectez la hiérarchie ! Si vous avez un autre chien, on caresse les deux en même temps, ce que l’on fait pour l’un, on le fait pour l’autre et le chien qui était là avant, passe toujours en premier (sauf si au fil du temps vous remarquez que le nouvel arrivant a pris le dessus sur le second chien).

D’autre part, évitez dans les premiers temps de les faire manger dans la même pièce !

Chacun sa gamelle, dans une pièce différente évitera toutes les anicroches possibles.

Par la suite, quand vous connaîtrez mieux votre nouveau compagnon, ce sera à vous de voir si les chiens peuvent manger côte à côte ou pas…

 

8°) Premières promenades.

 

Lors des premières promenades, ne lâchez pas votre chien !!! Tenez le en longe si vous désirez qu’il puisse se détendre mais attendez plusieurs semaines avant de le lâcher !  En effet, il peut fuguer sans le vouloir vraiment ! Tout simplement parce qu’il ne connaît pas encore son environnement et ne vous connaissant pas encore très bien, il n’a pas vraiment de raison de revenir vers vous !

 

8°) Club canin

 

Prendre quelques cours d'éducation canine,  vous permettra, non seulement de mieux connaître le "niveau" d'éducation de votre nouveau chien, mais aussi cela vous donnera la possibilité de parler et d'échanger avec d'autres personnes, qui sont là, elles aussi pour l'éducation de leur chien.

Vous aurez l'occasion, lors de ces discussions de piocher bien plus d'informations que ce que vous avez trouvé dans ces quelques lignes ...

Voici donc quelques conseils qui peuvent vous éviter bien des soucis…

Quoiqu’il en soit, au moindre problème, n’hésitez pas à demander conseil ! Nous sommes là pour cela !!

Et souvenez-vous qu’adopter reste avant tout, une merveilleuse expérience !

 

L’équipe BBD

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

17.10 | 16:09

bonjour je cherche un chien de la gendarmerie qui part en retraite.

Merci de me contacter

...
13.10 | 21:31

Bonjour je suie intéresser merci .

...
12.10 | 16:06

Contactez moi par mail à nemaiziss@yahoo.fr

...
12.10 | 00:39

Bonjour.Suis a la recherche d,un malinois Mini 18 mois ,éduqué, bon gardien, bon mordant.je possède grand terrain, pas d'enfants

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE